Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Louange, la voie royale pour trouver Dieu !

Publié le par Michel Chiron

     Me laisser guider par les signes du Ciel, telle a toujours été ma ligne de conduite depuis ce jour mémorable, ce jour béni où j' avais appris que Dieu existait bel et bien.

     C' est en priant avec Marie que je rentrais sur le chemin de la maison du Père. C' était ces dizaines et ces dizaines de chapelet égrenées -les seules prières que je me remémorais alors dans l' urgence- qui constituaient le lien entre ma pauvre personne bien éprouvée et ce lieu de salut inconnu  jusqu' alors. Ces prières étaient mon seul recours à mon extrême detresse.

     Je réalisais très vite, l' efficacité de ces prières en ressentant les changements en moi et autour de moi, dans mon environnement. C' était très étonnant pour le néophite que j' étais et redoutable pour les puissances démoniaques qui m' habitaient.. Elles ont bien essayé au début de résister et de faire illusion, mais je constatais bien l' énorme différence entre l' avant et l' après (mon entée dans la foi).

     Elles se trouvaient en fait déconnectées des lieux stratégiques qu' elles avaient pu investir dans mon cerveau, ce qui leur avaient permis de me tromper et de me faire tant de mal. (voir les premiers articles) Dans leur colère, je les ai souvent blasphémer contre....cette femme...qu' il refusaient d'appeler par son nom...Marie.

     Le chapelet que j' appelais mon collier d' amour était en fait une véritable muselière pour les puissances des ténèbres. Elles avaient perdu toute autorité, tout pouvoir sur ma personne et trmblaient à l' idée d' être détruite et c' était ma prière.

     J' étais réellement accueilli à la manière du fils prodigue retournant vers son Père (Luc 15, 11-32). Je retrouvais à la foi, la liberté qui m'avait été enlevée pendant neuf mois, un appétit exceptionnel pour la prière et pour "rattraper le temps perdu"....ces 23 années sans Dieu et un bonheur totalement inconnu jusqu' alors qui me remplissait d' espérance (c' est difficilement explicable, mais c' est fort bon).

     La puissance démoniaque était en fait jugulée par l' Esprit Saint qui imposait son autorité ! Elle était condamnée à attendre sa destruction, un véritable dépeçage constaté par la suite au fure et à mesure de ma purification.

     Conduit par Marie, mon retour (ou plutôt mon arrivée) dans l' Église se fit sans bruit. Je me laissais conduire intérieurement et la Grâce agissait. Je participais quotidiennement à l' Eucharistie et je vivais heureux de voir l' œuvre de Dieu se réaliser dans ma vie. Et c' était très très bon -entre autre pour ma vie professionnelle totalement renouvelée.

     Dans ma vie de foi, j' étais bien entendu très attentif aux signes qui pouvaiient m' être donnés, mais je ne les recherchais pas. Je souhaitais simplement me laisser enseigner par l' Esprit Saint à son temps et comme il le voulait, en restant le plus possible fidèle et ouvert car j' avais tout à apprendre.

     C' est après deux propositions de personnes différentes que j' ai compris que Dieu m' invitait à rejoindre un groupe de prière. J' avais refusé la première demande pensant alors qu' il était plus utile de continuer  à prier seul. Mais le Seigneur a insisté....et j' ai compris et dit oui.

     Et c' est dans ce groupe de prière que j' ai découvert ce nouveau trésor pour ma vie spirituelle et en conséquence pour ma vie tout court, la PRIÈRE DE LOUANGE à travers principalement les chants  de louange. Cette expérience est fondamentale pour donner toute son ampleur à la vie chrétienne.
    
     Le premierqui a dit "chanter, c' est prier deux fois" avait certainement fait l' expérience du chant de louange, mais de la louange avec le cœur, avec les tripes. Dès que la louange se veut instituée, cadrée et regentée, elle perd en grande partie de sa valeur et de son efficacité. C'est la louange débordante, chantée de tout son cœur qui a des effets incomparables sur l'être profond (là où se trouve l' Esprit) qui régénaire alors l' être dans son ensemble.

     La puissance de la louange est exceptionnelle, car elle chasse nos ténèbres, nous remplit de la présence de Dieu et nous fait grandir dans la foi.  C'est un trésor immense et malheureusement, souvent, le chrétien ordinaire et l' Église "institutionnelle" n' en profite pas suffisamment....on se coupe alors de beaucoup de Grâces, des dons les plus précieux de l' Esprit Saint, le trésor caché.

     L' onction de Dieu qui par la louange se manifeste en chacun, est décuplée quand toute un groupe loue sans mesure. Le Seigneur nous fait alors entrer dans sa Gloire et nous pouvons assister à l' action de Dieu dans son peuple : guérisons physiques, libérations, éffusion de l' Esprit Saint dans les cœurs, manifestations diverses (chants en langues, repos dans l' Esprit, fous rires.....)

     Bien entendu, tous ces signes de la présence et de l' action de Dieu n' ont qu' un unique objectif, NOTRE CONVERSION PROFONDE !  Et  lorsqu' on accepte de prendre le chemin de l' école de la louange, notre conversion est largement facilitée par l 'Esprit Saint, notre défenseur et notre maître intérieur. La louange peut devenir alors une orientation naturelle de notre être et l' émerveillement peut s' installer en nous...

     Quelle expérience vivifiante, et osons le dire, surnaturelle L' Esprit Saint en nous transformant, en nous régénérant, en nous énergisant, nous met en mouvement,  nous pousse à redonner l' Amour reçu autour de nous et plus particulièrement aux souffrants, aux exclus, aux incroyants....

     Merveille qu' a fait pour moi le Seigneur (par la maternité de Marie)  en m' apprenant à le louer de tout mon cœur avec des frères et sœurs dans des assemblèes de prière chaque semaine. J' ai la joie aussi  de
voir les merveilles de l' onction/action de Dieu dans de grands rassemblements, souvent œcuméniques, car nos frères protestants reçoivent les mêmes dons dans la louange. Et là, je vous assure, quand nous louons et prions dans l' unité, Dieu multiplie  sa générosité.

                                                                    (à suivre)




Commenter cet article

Mathieu Leblanc-Legault 24/01/2010 06:00



Bonjour Michel,

je m'apelle Mathieu. J'ai 22 ans. J'ai aussi vécu une conversion en 2004 à mes 16 ans. Cependant, je ne sens pas comme vous la joie à tous les jours. Peut-être c'est parce que je ne prie pas
assez...Merci pour votre témoignage que j'ai trouvé par hasard en *niaisant* sur facebook. 
Si vous voulez communiquer avec moi voici mon couirriel : kiddymat@hotmail.com  

Je suis Québécois. La tradition catholique est très forte par chez nous, mais mon peuple se déchristianise beaucoup. C'est découragent. Puisse notre Seigneur toucher les coeurs
Amen



Nouvelleplante 02/01/2010 18:16


Merci pour ce très beau témoignage, qui m'a d'autant plus touchée que je suis allée récemment et pour la 1ère fois, à la Chapelle de la Rue du Bac où j'ai reçu une parole de Marie qui m'a beaucoup
émue.
Je vous invite si vous le souhaitez à visiter aussi mon blog, où je raconte également mon expérience de Vie nouvelle, puisque j'ai été baptisée en mars 2008, à l'âge de 35 ans !
Amicalement.


Marie-Gabrielle 20/12/2009 00:49


Au fait avez-vous eu l'occasion d'écouter et de prier avec les chants de Louange d'Exo?  (groupe protestant)  !   Personnellement ils me rejoignent en profondeur


Marie-Gabrielle


Michel Chiron 20/12/2009 19:39


Merci Marie Gabrielle pour votre beau témoignage.
Bien  entendu je connais Exo et j'apprécie beaucoup leurs chants de louange que j'écoute aussi. La Vierge Marie , très importante pour moi, apprécie beaucoup nos rassemblements et nos prières
dans l'unité. J'ai participé cet été au rassemblement de St Laurent sur Sèvres dans l'unité et le groupe de louange qui animait la session était un groupe évangélique qui accueillait des musiciens
catholiques. Oui, l'unité viendra par l'Esprit Saint et son Amour déversé dans les cœurs
Sentiments fraternels


Marie-Gabrielle 20/12/2009 00:46


Quelle joie de vous lire (j'ai commencé par votre témoignage sur le site de "La Bonne Nouvelle") !  Je n'ai pas traversé les mêmes epreuves que vous mais tout de même un certain nombre que
j'ai eu la grâce de vivre dans la foi! Une foi qui m'habite depuis ma plus tendre enfance (aussi loin que peuvent remonter mes souvenirs) mais qui demande à être purifée chaque jour davantage!
C'est certainement moins "radical" pour moi du fait que je ne me suis jamais égarée de la même façon que vous mais j'ai tout à fait conscience que j'ai permis au démon de me tromper
allégrement dans plusieurs domaines! Je sais que le démon ne peut rien contre la  vraie bonne volonté (sincère) et je suis persuadée que cela m'a évité de me fourvoyer encore plus
profondément! 

Depuis le suicide de mon mari  je sens que le Seigneur m'émonde patiemment en réponse à ma demande ...et cela me procure une joie paisible et profonde. Même si cela énerve "l'autre" qui
voudrait bien me persuader que je m'autosuggestionne !..... Merci pour votre témoignage. 

NB : C'est à Saint Augustin (qui comme vous est revenu de très loin, grâce aux prières de sa maman Sainte Monique (on les fête le même jour 27 aout) et qui est devenu évêque et docteur de la foi si
je ne me trompe pas) que l'on doit ma citation "Chanter, c'est prier deux fois"

Fraternellement !

Marie-Gabrielle