Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Amour donné : L'Eucharistie

Publié le par Michel Chiron

     Dès ma découverte de Dieu, je choisissais bien entendu d' assister à la messe quotidiennement. J' avais comme pour la prière, une avidité à rattraper le "temps perdu", à réparer mon passé peu glorieux !

     Immédiatement, l' Eucharistie représentait le lieu idéal pour ma "guérison", pour ma libération de          l' enténèbrement où je m'étais fourvoyé. Que pouvait-il y avoir de mieux ?  Écouter Dieu, louer Dieu,  manger Dieu, le rencontrer intimement, il n' y avait pas meilleur remède. Mon état justifiait une "thérapie spirituelle" de choc.

     Et bizarrement, ce rendez-vous quotidien  d'Amour -je le ressenti tout de suite ainsi- s' inséra naturellement dans mon emploi du temps. Aucun sentiment de corvée ou d' hésitation. Aucune pensée du genre : "aujourd' hui je n' ai pas le temps", ou "je suis trop fatigué" où "je peux bien m' en passer pour une fois".  Je n' étais pas non plus sur un registre : "j'en ai vitalement besoin" ou "c' est devenu une obigation".  
                                                                                                                                                                  Non ! Ma découverte stupéfiante du Dieu Vivant me conduisait tout simplement à désirer le rencontrer et à le recevoir chaque jour. C' était pour moi le simple bon sens et je préssentais que cette rencontre ne pouvait être que profitable. Et effectivement, je m' aperçus vite que ce n' étais que du bonheur ! Alors pourquoi s' en priver !

     J' étais très étonné par la facilité déconcertante qui me permettait d' assister à la messe tous les jours. Mon emploi du temps s' harmonisait avec les horaires des célébrations. J' avais tous les jours une messe qui m' attendait.

     Une fois pourtant, une rencontre de travail  fut plus longue. Et en sortant quand je vis l' heure tardive, je me dis  que j' aurais bien du mal à arriver à l' heure. J' avais 80 kilomètres à faire.... j' appuyai sur le champignon et je pris des risques sur des petites routes. Et c'était l' hiver. Ce soir là, les difficultés de circulation s' accumulaient. Je me souviens d' avoir eu toutes les peines du monde à doubler un semi-remorque mal éclairé. Vraiment, cela ne fonctionnait pas comme d' habitude. J' arrivais quand même pile poil à l' heure, fatigué et enervé et je me précipitai essoufflé vers la chapelle. Et là, j' eus la surprise de lire sur une feuille scotchée sur la porte: "Pas d'Eucharistie ce soir, le prêtre est absent"

     Cela me servit de leçon pour le futur. Je compris qu' il fallait m' abandonner à la Providence sans jamais m' inquiéter outre mesure. Puisque je mettais Dieu au premier plan dans tous les instants de ma vie, je devais apprendre à le laisser me conduire et arriver à lacher prise, à m' abandonner. Avec Dieu, tout concourait au bien quoiqu' il arrive.

     Mon obsession, je l' ai déjà dit, était d' essayer de plaire au Seigneur. Et une chose me posait problème, je ne voyais plus, comme dans mon enfance, les fidèles s'agenouiller durant la messe, et particulièrement durant le moment le plus sacré, la Consécration du pain et du vin quand le Seignuer vient habiter ces espèces. Cela me génait un peu. Que devais-je faire, moi ?  Et dans ma prière, j' interrogeais régulièrement le Seigneur. Et la réponse me fut vite donnée.

     Lors d'une célébration eucharistique dans une petite chapelle, nous étions très nombreux. Et moi, j'étais coincé au milieu de la foule..Que faire au moment de la Consécration ?  En m' agenouillant, j' allais être étouffé, sans rien voir !  Rester debout me paraissait plus raisonnable.

     Mais quand le moment arriva, je me sentis partir et sans résister, je m' agenouillai et à ma grande surprise, mon voisin totalement inconnu, fit de même. Le Seigneur nous avait placé côte à côte et nous étions les seuls à nous abaisser physiquement durant ce moment si précieux de la messe Et pour me confirmer ce signe, dans les jours qui suivirent, je Seigneur me plaça plusieurs fois à nouveau à côté de persones qui s' agenouillaient.

     J' ai appris ainsi que le Seigneur appréciait beaucoup notre humilité, notre abaissement et notre vénération devant son Don total dans le Sacrement Eucharistique. Oui à chaque Eucharitie, le Seigneur renouvelle l'offrande de sa vie et se donne en nouriture à chacunnde nous pour nous inonder de son Esprit Saint et pour nous conduire à la Vie, au Salut. Comment ne pas tomber à genoux devant un tel acte         d' Amour ?

     Que  de Grâces reçues en quinze années de rencontres quasi quotidiennes avec le Seigneur lors des célèbrations Eucharistiques. Il nous nourrit de son Amour pour que nous devenions Amour dans nos relations. Je crois vraiment que c' est son seul objectif. Merci Seigneur pour ces miracles que tu fais en chacun de nous quand tu te donnes en nourriture. C'est tout simple et tellement bon.

     Oui j' ose dire à la manière de Sœur Émmanuelle Maillard de la Communauté des Béatitudes qui vit à Medjugorge, que la plus belle messe de ma vie est toujours la dernière, celle que je viens de vivre, quel que soit le prêtre, quelle que soit la forme....ce qui compte c' est l' Amour donné par le Seigneur, et il se donne toujours avec autant de générosité dans chaque Eucharistie....

                                                                                                  (à suivre)

Commenter cet article

Anne-Laure 07/05/2010 09:55



Bonjour Suzanne! et bonjour Eric


Eh bien tu vois Eric, tu n'es plus tout seul!!!


Après avoir lu le blog de Michel, j'ai lu celui de Suzanne, et je suis abonnée à un autre blog de convertie: le blog de lala (Véronique J.) Tous ont eu cette impression de changement radical, de
proximité avec Dieu. Quand je me lève le matin, je cours à mon ordi lire la Minute de Marie et Evangile au quotidien, c'est ma nourriture spirituelle! Je n'ai pas encore pris mon petit déjeuner!
et pourtant au moment même où j'écris, je me dis mais où est Dieu?Il est là mais je ne le vois pas. J'aimerais bien Le voir... et je suis tentée de ne plus croire...  ce doit être ça
l'attaque du démon: arriver à te faire croire qu'il n'y a rien... mais je me dis que cela n'est pas possible car les choses ne se sont pas faites toutes seules, et aussi loin qu'on remonte,
personne n'a été capable de dire d'où est partie la Création. Il y a bien un Principe Créateur!


Suzanne se sent seule, moi aussi, toi aussi...Nous sommes de petites entités seules et pas seules à la fois!!! et de voir qu'on se parle n'est ce pas un signe de là haut!!!???


Que la joie soit avec vous avec Jésusnotre Rédempteur  et Marie notre consolatrice!



suzanne 07/05/2010 09:02



ce matin je viens de liree tous vos commentaires, vous anne-laure et ceux d'eric, comme je comprends ce que vous éric vous ressenter, cela m'est arrivé si souvent, pourquoi dieu permet-il la
souffrance, ma souffrance, moi j'ai découvert la foi il y a maintenant dix ans, je l'ai écrit sur mon blog: suzanne beaujard, j'ai rencontrer toutes les difficultés possible et même maintenant,
mais ce que je sais, si vraiment on peut savoir, c'est que plus on se rapproche du seigneur, plus les attaques du diable se font pressantes, c'est vrai que parfois on se demande pourquoi moi,
pourquoi mes enfants, alors il nous restent la prière et surtout de s'accrocher à dieu, à jésus, oui seul on ne peut rien, amis avec l'aide de dieu, c'est autre chose, il m'arrive souvent de me
demander si quand je prie cela plait à dieu, et puis c'est oublié, ce qui compte c'est de prier, de consacrer du temps, moi ce que je fais, c'est le matin je consacre un peu de temps à la
rencontre avec le seigneur, et je ne peux pas faire, ni partir si je n'ai pas ce temps, j'en ai absolument besoin, ce que je découvre au cours du temps c'est que quoi que nous fassions dieu nous
aime, c'est un père rempli d'amour, qui nous pardonne toutes nos bétises, il est près de nous, et c'est cela qui me donne la force, car bien souvent j'ai envie de tout lacher, je me sens souvent
si seule, car je n'ai personne avec qui partager, ni parler, et parfois cela me ferai du bien, alors dans ces moments là je me tourne vers matrie et vers jésus, et je reprends courage, oui la foi
est un trésors qu'il nous faut garder contre vents et marée, le diable ne pourras jamias nous séparer de l'amour de notre dieu, garde confiance, à bientôt peut-être. suzanne



Anne-Laure 06/05/2010 23:57



Tu as dit le principal:


"Je crois en dieu parce que c'est impossible, parce que je ne le connais pas, parce qu'il est bien plus que ce que je peux m'imaginer. Voila ce qui me fait vivre."


Le Bien (Dieu) sera TOUJOURS plus fort que le Mal (Satan). Pourquoi?


Tout simplement parce-qu'on ne peut opposer Satan à Dieu. Les gens ont tendance à mettre le diable sur le même plan que Dieu. Non! Dieu est le plus grand, le seul qui nous a sauvé et nous sauve
quotidiennement, notamment à la Messe par sa présence réelle. Si vous avez du mal, si vous souffrez, si vous ne comprenez pas (ce que je comprends), essayez d'aller dans un monastère, et voir un
prêtre, il vous expliquera, car tout seul vous allez tourner en rond.... Laissez votre esprit au repos et dites à Jésus que vous Lui donnez tout parce-que vous n'y arrivez pas et que c'est trop
dur et imcompréhensible. Il vous répondra....Confiance!


Satan est la créature de Dieu: un Ange déchu parce-qu'il s'est rebellé. Il n'a pas voulu de l'Amour de Dieu...


Satant n'aura JAMAIS le dessus!mais en attendant on en bave c'est sûr... pas toujours mais parfois...



fedydurke 06/05/2010 23:24



Oui, tout se resume a croire sans preuve ! C'est tres dur. Non, ca n'est pas cela qui est dur. Ce qui est dur est de souffrir et d'avoir l'impression de n'avoir aucune aide de dieu, plus que
cela, ne pas meriter sa grace parce qu'on sait, au fond de soi, qu'on ne fait pas ce qu'il faut.  Ainsi, devant l'injustice, je ne cesse de me mettre en colere, je n'arrive pas a me moderer.
l'etat va geler le budget pendant trois ans, ce qui veut dire que les allocations vont etre " reexaminées ". Je vais mettre une semaine pour me calmer. j'ai envie de dire aux gens " Sortez de vos
televiseurs et revoltez vous, changez ! " Je comprends alors le caractere infantile d'un tel desir.


Vivre la vie quotidienne sans dieu. C'est mon impression, souffrir pourquoi ? je n'ai jamais fait de mal ( ce que j'appelle le veritable mal ) et j'ai mal. Si encore la souffrance avait un sens,
mais quel sens a -t-elle quand notre createur ne la regardes pas ?  j'aimerais justement aller dans un de ces couvent austeres pour oublier ce monde gangrené d'horreurs et d'injustice. Vous
dites que le diable se met dans la crise economique et les catastrophes. Nous ne devriions pas etre loin de l'apocalypse alors. Et puis celui ci, le diable, voila quelqu'un qui sait qu'il a deja
perdu et qui continues la lutte. Pourquoi ?


Jesus ne juget-il pas que nous avons assez souffert ? Il y a un plan mais le plan vaut-il toutes ces vies gachees, ce sang versé, ces horreurs, ces enfants mourant de faim decharnés et qui n'ont
plus que les os ? Non, decidement, je ne comprends pas. Mais je ne suis qu'un homme ignorant et mon ignorance me rassure car ce que je vois n'est pas ce que dieu est. Heureusement. Je crois en
dieu parce que c'est impossible, parce que je ne le connais pas, parce qu'il est bien plus que ce que je peux m'imaginer. Voila ce qui me fait vivre.


Bien a vous


eric



Anne-Laure 06/05/2010 13:04



J'oubliais


Votre ange gardien est toujours à côté de vous, mais le pauvre on l'oublie beaucoup!!!Il nous accompagne de la naissance jusqu'à la mort et nous accompagne jusqu'au bout, ensuite il regagne le
Paradis...


Je ne sais si c'est cela mais quand on se demande quoi faire à l'intérieur de nous mêmes en faisant silence, il y a une petite voix qui nous parle ou nous fait comprendre ce qui est bien ou mal.
c'est notre conscience. Je pense aussi que c'est l'Ange Gardien. Chaque fois que je ne l'ai pas écoutée cette "voix", je me suis plantée....alors que je savais au fond de moi-même ce qu'il
fallait faire. Cette désobéissance est bien sûr inspirée par le" Malin" l'autre qui sait très bien nous embrouiller et nous désorienter, voire nous faire peur.


J'ai vu le film "l'Exorciste" à sa sortie. Cela doit faire 35 ans. Il est inspiré d'une histoire vraie. ce ne sont pas des élucubrations de scénaristes. Malheureusement, la plupart des gens
regardent ce film comme on regarde une curiosité ou comme un jeu vidéo détaché de sa réalité. Les jeunes, ça les amuse... alors que s'ils savaient que c'est vrai ils rigoleraient moins... comme
Michel qui 'ny croyait pas!!!!


Le Diable est beaucoup plus subtil aujourd'hui: il fait croire qu'il n'existe pas! mais il se déchaîne autrement.


Des exemples précis:


la chute de l'économie américaine, les tempêtes et anomalies climatiques, les tremblements de terre, la chute de la Grèce . Les gens cherchenet des signes de malédiction mais ils ne voient pas
qu'ils sont là! et ils ne se passe pas de jour sans qu'il n'y ait des nouvelles calamités.


Maintenant vous allez me dire: mais pourquoi si Dieu est tout puissant permet il cela?


Parce-que justement il laisse l'Homme libre de choisir de faire le Bien ou le Mal, mais jusqu'à un certain point seulement. Le Diable n'a pas accès à notre âme mais seulement à notre sensibilité.
On peut "chuter" et se relever: Jésus nous a montré qu'on est pardonnable à tout instant pourvu qu'on le regrette.


 


IL y a plein de choses que je ne comprenais pas que je comprends petit à petit.


Par exemple, la puissance de la prière. Je n'y croyais pas vraiment. C'est pour ça qu'il y a des monastères et des vies consacrées. certaines personnes s'y sentent appelées d'autres non. C'est un
mystère aussi! Mais ça contrebalance le Mal. Car le Malin en a horreur puisq'uil s'est rebellé contre Dieu. Et nous on fait pareil... en croyant avoir raison...


Et comme nous sommes dans un siècle où on veut tout rationnaliser et expliquer, forcément on cehrche à dire que Dieu n'existe pas non plus.


Vous remarquerez que la Franc-Maçonnerie a commencé en 1715 à peu près au moment où l'industrialisation a commencé, où on a commencé à penser qu'on était aussi forts que Dieu... qui Lui nous a
donné l'intelligence pour inventer des choses nouvelles pour nous aider dans la vie de tous les jours...On devrait Le remercier et au lieu de ça, on s'enfonce dans la facilité et l'oubli de
Lui....


 


Je veins de lire les "Confessions de Soeur Emmanuelle". C'est édifiant. Voilà une âme forte et rebelle qui toute sa vie a choisi Jésus malgré son tempérament jouisseur et dominateur. Elle
l'explique très bien, non sans humour. Elle a vécu avec les plus pauvres parmi les plus pauvres. Ca m'a donné une sacrée leçon!!!! Et paf! Quelle femme! Si on ne croit pas en Dieu après l'avoir
lue.....


Et maintenant j'essaye de supprimer le superflu... et d'être modeste!



Anne-Laure 06/05/2010 12:31



Bonjour Eric


Je vois que nous commençons à "converser" par blog interposé, si vous voulez qu'on continue plus facilement, je vous donne mon e-mail: albayart@free.fr


 


Je suis aussi sur facebook sous mon nom anne-laure bayart, car je peins. J'ai quitté mon travail en novembre dernier et je demande à Lui là haut de m'inspirer pour que ma peinture fasse réfléchir
les gens...Michel aussi a sa page sur FB ainsi que pas mal d'amis communs (retraites dans la ville, renouveau charismatique, etc.)


Je sais que c'est dur, et j'ai éprouvé la solitude pendant des années. Dans ces moments là on se croit abandonné alors que ce n'est pas vrai... Nous aimerions bien  avoir des signes
sensibles de Lui là haut, et parfois je pense à la parole de Jésus qui dit "Bienheureux ceux qui croient sans voir" (en parlant de Saint-Thomas par exemple!!!). C'est bien plus difficile! Je me
dis que certaines personnes ont de la chance d'avoir des "signes visibles" mais si ça se trouve c'est nous qui n'avons RIEN qui avons de la chance, car Dieu nous trouve assez forts pour ne pas
nous envoyer de signes visibles, parce-qu'Il sait qu'au fond de nous nous croyons en Lui...


C'est pour ça qu'après avoir été à San Damiano une fois, je me suis dit qu'aller là bas, c'est rechercher inconsciemment des miracles alors que Dieu est partout. On peut tout aussi bien réciter
le Rosaire chez nous, Il nous voit pareil...


Donc je ne suis pas retournée là bas, mais par contre, je me suis mise à prier tous les jours chez moi....alors qu'avant je ne le faisais pas.


Je me suis aperçu que cela m'aidait contre les tentations qui sont nombreuses. Je peux les repousser plus facilement. J'ai sans arrêt la figure de Jésus souffrant et de Marie bienveillante devant
les yeux (vision intérieure), alors que ce n'était pas le cas avant.


 


Et puis peut-être que le fait de se parler c'est un signe aussi... Car le Christ a dit que nous devions voir en chacun le Christ; l'accueillir pareil....


Voilà!


Si tu me permets de te tutoyer, je veux juste te dire que tu es aimé de Jésus et que Marie te sourit et t'enveloppe de son manteau maternel.


A bientôt!



fedydurke 06/05/2010 12:06



Bonjour Anne-Laure,


Merci pour votre longue réponse, cela m'a fait bien plaisir. Je crois que vous parlez, dans votre message, de ce qu'on appelle " synchronicités " . Dans mon absence de modestie, j'endendais par
aide sur-naturelle des faits veritablement inexplicaples, comme la revelation d'un ange-gardien qui se trouve la a vos cotes pour vous aider. Je dois dire que cela m'aurait beaucoup soutenu.
Hélas ! point d'anges. J'ai lu le livre de Jovanovic sur les anges mais cela ne m'a pas aide.


Je me contenterais de la priere.


amities


eric



Anne-Laure 04/05/2010 14:50



 her fedykurke


 


Alors comment ça va depuis l'autre jour?


Moi c'est pareil, plus ça va plus je m'aperçois que j'ai des progrès à faire, mais la chose qui a changé pour moi c'est de m'apercevoir que Dieu lit en nous et nous connaît vraiment. Il sait que
vous mettez de la bonne volonté. Ce que je ne savais pas faire c'est avoir confiance et m'abandonner à Lui complètement!.


Un signe arrivé ce matin par exemple....


Je suis abonnée à la "Minute de Marie" que je lis chaque matin et voilà ce que je lis justement ce matin!


 






Benoîte Rencurel (une sainte qui a eu des apparitions de la Vierge à ND du Laus) est pour les autres un guide spirituel et doux, d'autant plus doux que la plupart des avis donnés par la
Dame au Laus s'adressent d'abord à la bergère elle-même. (...)

La Vierge insiste de nombreuses fois pour affermir le caractère de la voyante, toujours très émotive. Les péchés des hommes et leur difficulté à se repentir attristent profondément la
jeune bergère. Aussi pleure-t-elle régulièrement, à chaudes larmes, et se cache-t-elle pour pleurer sur le péché du monde. La bonne mère a dit très souvent à Benoîte que les prières que
l'on faisait à Jésus ne lui étaient point agréables quand on se chagrinait et qu'on était fâché, qu'elles perdaient leur force dans le chagrin.

Benoîte apprend peu à peu à inlassablement aimer, vouloir comprendre l'autre, lui faire confiance, à ne désespérer de personne.


 


Or ce matin, j'ai fait le ménage dans la chambre de mon fils qui me donne du souci car il est trop dans les jeux vidéos. Je découvre une feuille où il s'auto analyse. Il se sent mal, et
pas à la hauteur. IL n'arrive pas à se concentrer....Ils e rend compte qu'il a des difficultés qu'il nous cache soigneusement. HIer il était gentil et affectueux, et il ne nous montre
rien... POurtant il y a deux mois, il étiat très susceptible et même violent en paroles....


Je me dis "c'est bon signe, il se remet en question!"


Car je prie pour lui depuis plusieurs semaines. J'ai mis une croix et une médaille de la rue du Bac dans sa chambre et de l'huile de ND du Laus justement qu'une soeur m'a envoyée par la
poste!!!!


Je me dis que découvrir cette auto analyse (sans la chercher) et trouver ce texte du jour ça voulait dire que la Sainte Vierge demande qu'on ait confiance, qu'on prie sans se fâcher ni
pleurer.


Or j'avais tendance à pleurer très souvent et ça c'est fini depuis quelque temps... même si je m'inquiète...


Par contre je découvre qu'avoir du chagrin ce n'est pas bien non plus, non ce n'est d'en avoir qui est répréhensible, mais sans doute de s'y attarder trop....... C'est quelque chose de
nouveau que je dois intégrer!


 


Donc je ne dois pas douter de mon fils, l'encourager, lui manifester mon soutien, croire en lui....Il a besoin d'être apaisé, et ce n'est pas en lui montrant toujours ce qui ne va pas
qu'il va progresser....


parce-que j'ai subi la maltraitance et l'humiliation jeune qui m'avaient justement éloigné de la religion....



 




 






Anne-Laure 01/05/2010 15:01



bonjour fedykurke oups je vois que j'ai écrit "singes" au lieu de "signes"!!!!


Je dois partir bientôt mais je vous réécrirai: manifestations surnaturelles? Je ne dirais pas des choses voyabntes mais des choses oui je vous raconterai!!!!



fedydurke 01/05/2010 13:29



Merci beaucoup de votre gentillesse Anne-Laure à mon egard. C'est en effet bien difficile de vivre, difficile de prier d'autant plus qu'en ce moment il m'arrive certains desagrements ( rien de
grave ) difficile a surmonter. J'ai l'impression que plus je prie, plus c'est dur. J'aurais tant aimé avoir quelques petites manifestations surnaturelles pour m'aider. Mais non, rien. sans doute
je ne les merite pas. enfin, je continue... y'a t-il autre chose à faire ?


amities


fedydurke



Anne-Laure 30/04/2010 10:56



Bonjour Fedydurkes


Je trouve moi que vous avez drôlement progressé par rapport au début! J'étais pareille que vous rebelle et résistante. C'est en priant que les choses viennent et je m'en aperçois maintenant. En
fait les "singes" d'en ahut viennet surtout quand on ne les demande pas!!!! et c'est souvent plusiuers jours ou mois après que je découvre ce qui m'arrive. comme en venant ici où je découvre qu'à
moi aussi il 'amrrive des choses extraordinaires!


Vous êts sur le bon chemin car vous avez l'humilité...



fedydurke 04/04/2010 01:32



Merci pour votre réponse.


Je voulais vous dire que j'essaie de priier et de me comporter selon la loi de Jesus. C'est bien difficile. j'ai l'impression que Dieu veut des saints sur terre. Et je ne suis pas un saint.
Apprendre des prieres et puis les dire, c'est difficile et contraignant quand on a pas une foi parfaite. Je suis sur d'une chose : Notre nature n'est pas compatible avec ce que demande dieu.
C'est un combat de chaque instant. Il faudrait s'oublier, eteindre tous desir et ne penser qu'aux autres et à dieu. Avoir la foi, c'est ne plus penser a soi, disparaitre du monde materiel. Sans
doute est ce la verité mais pourquoi ais-je une ego alors ?


Des que je fais quelque chose, je pense a moi et je ne le sais pas. Il faudrait agir toujour pour Dieu et jamais pour soi. mais pour cela, il faut exercer un controle sur soi de tous les
instants. Avoir la foi est un luxe car moi je n'ai jamais rien vu de surnaturel qui puisse m'aider dans ma vie a faire grandir cette foi. On doit donc raisonnablement penser que notre ego n'est
pas notre veritable nature, que le materiel loin de s'opposer au spirituel est plutot comme une sorte de marche qui permet de grimper. Je pense comprendre que l'epreuve de la matiere est
necessaire et la tentation de la chair indispensable. Mais une question lanscinante demeure :   N'etait-il pas plus simple de nous creer parfaits avec en nous l'experience de la
matiere. Rien est impossible a dieu et personne ne dit que la seule connaissance possible ( sauf kant dans sa critique ou plutot si il le dit ) soit l'experience.  En resumé, faire
l'experience de la nature est -elle le seul moyen de me connaitre ? Voila la question a laquelle personne ne repond meme pas Dieu.


J'imagine un autre monde, une autre terre, un autre entendement, une autre matiere ou ma nature ne s'abaisse mais au contraire s'eleve en glorifiant Dieu par l'experience de cette matiere. Dieu
nous a cree tels que nous sommes et en cela, il a eu tord. Pourquoi nous a-t-il cree tels que nous sommes: Faibles. Sans doute pour lui. Comme dit Malebranche Dieu voit, sents a travers nous.
Peut etre que lui avait besoin de faire l'experience de la matiere par notre intermediaire.


Je ne sais rien de Dieu mais j'espere qu'il est tel que je le pense.


Amities


fedydurkes



Michel Chiron 01/05/2010 22:00



Bonjour fedydurke,


Pour connaître Dieu, il n'y a pas mieux que de lire les évangiles et ce qu'en dit Jésus. Il y a une multitude de citations de Jésus qui peuvent nous éclairer. Prenons simplement en Jean 14....
quand il dit à ses apôtres qui le questionnent : "Je suis le chemin et la vérité et la vie. Personne ne va au Père si ce n'est par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père.
Dès à présent, vous le connaissez et vous l'avez vu" et un peu plus loin "Celui qui m'a vu a vu le Père" puis "Croyez-moi, je suis dans le Père et le Père est en moi". Connaître Dieu, c'est donc
connaître Jésus et le suivre. Est-ce que Jésus a fui le monde ? Non ! Il s'est incarné et s'est offert jusqu'à la mort, pour nous attirer et nous conduire sur le chemin de la vie éternelle. Et
quand Jésus monte vers le Père,  Dieu se donne lui-même à nous par l'Esprit Saint pour être notre professeur, notre force, notre guide quotidien, celui qui nous relève lorsque nous tombons,
celui qui nous pardonne et surtout celui qui nous transforme intérieurement pour nous donner la liberté promise aux enfants de Dieu.


Ce n'est donc pas par nos propres forces que nous ferons la volonté de Dieu. Entrons simplement sur ce chemin en se reconnaissant tout petit et pécheur, mais Fils du Père. Le Père veut simplement
transformer notre cœur pour nous donner le sien, un cœur qui aime. Et c'est tout simplement par de petites choses du quotidien mais toujours avec la collaboration de l'Esprit Saint que nous
avancerons sur ce chemin de vie. Surtout ne nous décourageons pas lorsque nous nous sentons fautifs, incapables, impuissants, attiré par les excès du monde. Non, le découragement combattons le
!  C'est même là, notre seul combat, et c'est un combat contre les puissances des ténèbres. Et pour ce faire, moi je me suis d'abord réfugié dans les bras de Marie, chaque jour, par la
prière du Rosaire pour toutes sortes d'intentions, sans déroger à cette règle !


Oui notre relation avec Dieu c'est comme dans un couple humain, il est indispensable de se parler de se dire des mots d'amour. La prière, ce n'est que cela ! Et  bien quand on prend 
cette habitude, Dieu habite notre quotidien et son aide devient perceptible et merveilleuse. Dieu nous redonne au centuple l'Amour que nous essayons de lui donner.. 


Dieu aime nos petits pas d'enfants. Sainte Thérèse l'avait bien compris. elle se sentait totalement impuissante et s'abandonnait à la Grâce de Dieu. Au lieu de gravir difficilement des
marches  pour atteindre la sainteté, elle avait découverte qu'il y avait un chemin direct et bien plus facile en prenant l'ascenseur, celui de l'amour dans les toutes petites choses de notre
quotidien. Alors confiance.  Amitiés   Michel


 



fedydurke 27/03/2010 23:15


Bonjour,

J'ai ete baptise et je suis allé au catechisme mais je ne me souviens, a part le pater noster et je vous salue Marie, d'aucune priere. Puis-je me permettre de vous demander combien de temps par
jour consacrez vous à la priere ? Il y at-il un livre de priere que vous employez et quel est ce ?
Merci pour votre longue reponse
fedydurke


Michel Chiron 31/03/2010 22:56



     Bonsoir, quand j'ai commencé à prier, au moment de ma conversion, je n'avais que ces deux prières, le Jevous salue Marie et le Notre Père et c'est ansi que j'ai commencé
à m'adresser au Ciel. Puis en y rajoutant le Je crois en Dieu et le Gloire au Père, j'ai pu prier le Chapelet.


     Dans ma situation très particulière, compte tenu des démons qui m'habitaient, j'ai eu la Grâce de pouvoir prier très facilement.... il me semble que je dis dans un
article que la prière coulait en moi comme de l'eau vive et que cela me faisait un bien fou.


     Tout le monde ne vit pas la prière ainsi. Pour certaines personnes, c'est difficile. C'est un combat. Il faut surtout décider de prendre du temps quotidiennement pour
prier et surtout s'y tenir. Que le temps de prière devienne une habitude, comme se laver, comme manger... Prier, c'est en fait parler à Dieu et  cette attitude doit devenir naturelle pour
chacun.


     Imaginons un couple qui ne se parlerait pas, cela ne tiendrait pas longtemps, il y aurait vite séparation. Et bien avec Dieu, c'est un peu  pareil.  Nous devons
entretenir la relation, sinon Dieu qui vit en chacun de nous se tait et attend que l'on se tourne vers lui, qu'on lui adresse la parole. Et si l'on s'occupe de lui, il s'occupera de nous.


     Il y a plein de formes de prières. Et depuis ma conversion ma façon de prier s'est enrichie. Il n'y a pas de formule type, tout peut être bon. Chacun peut choisir. Il est
aussi bon de lire la Bible, que de louer le Seigneu, que de méditer le Chapelet, que d'adorer le Saint Sacrement, que de prier avec les Saints par des neuvaines par exemple.... Moi aujourd'hui
j'aime tout.


     Ne comptabilisez pas le temps. Ce n'est pas cela qui compte. Prenez un temps raisonnable en fonction de vos activités. Ce qui compte, c'est la persévérance et que notre
prière puisse devenir  une prière du cœur. C'est le Seigneur lui-même quand il voit notre bonne volonté, notre disponibilité  qui finit par conduire notre prière et la transformer.


     AMITIÉ EN jÉSUS cHRIST


 


 



fedydurke 23/03/2010 01:37


Mais quelles prieres faut-il dire et puis comment les dire ?
Et puis je suis je vraiment digne, demander des petites choses à Dieu qui est  l'infini, n'est ce pas un peu mesquin... enfin, ce ne sont pas des petites choses.


Michel Chiron 27/03/2010 15:09


     Je ne sais pas si vous êtes baptisé, si vous avez été initié, enfant, par le catéchisme à la foi chrétienne, ou si sans aucune connaissance, vous souhaitez la découvrir. En
tout cas, il serait bon que vous rencontriez un prêtre ou un chrétien proche de vous pour faire le point avec lui.
     Vous vous demandez si vous es digne.... Toute personne est digne car toute personne est enfant de Dieu et est promise à  la vie éternelle.
     Jésus a été envoyé par le Père surtout pour ceux qui étaient égarés, les plus pécheurs, les plus paumés, les plus bléssés, les plus petits. Il est venu pour ramener à lui
ses enfants perdus. Vous savez, ma vie n'était pas belle, lorsque j'ai découvert que Dieu existait et que je l'ai appelé.
     Et quand on décide de suivre Jésus, nous  reçevons  force, confiance, Espérance. L'Esprit Saint fait son œuvre en nous et redresse, répare, transforme notre vie
intérieure. On donne à Jésus tous nos fardeaux et ils sont allégés mystérieusement. C'est mieux qu'une psychothérapie et c'est gratuit.
      Et ce qui est très bon, c'est qu'on ne se sent plus jamais seul, on sent une présence en nous. Et avec l'expérience, on s'aperçoit que Dieu, par son Esprit peut nous aider même
matériellement dans les petites choses comme dans les grandes. Mais nous n'avons même pas besoin de lui demander, il s'occupe de nous si nous faisons alliance avec lui en le reconnaissant comme
notre Sauveur.
     On peut prier de plein de formes différentes. Moi, c'est en priant avec Marie par la méditation du Chapelet que j'ai commencé (et cela dure toujours d'ailleurs), puis j'ai
découvert la Louange, l'Adoration, la prière avec les Saints.... Mais n'oubliez pas de lire, comme je vous l'ai déjà dit, la vie de Jésus dans les Évangiles.
     Mais surtout ne restez pas seul. Si vous trouviez un groupe de prière, pas loin de chez vous, ce serait une bonne chose. Généralement, ce sont des personnes qui viennent de
tous horizons qui se réunissent une fois par semaines pour prier ensemble  en louant le Seigneur, ce serait pour vous une bonne école et un bon soutien. Et ces groupes sont ouverts à tous,
sans exception.


fedydurke 17/03/2010 13:21


Bonjour,
Je vous demande de m'excuser pour le commentaire peu amene sur Dieu que j'ai ecris il y a deux semaines. Je ne sais rien de Dieu et je me suis laissé emporter par ma colere. Toutes mes excuses les
plus sinceres.
 Votre experience est tres interessante et bouleversante. j'ai toujours eu du mal a croire aux demons, ca me rappelle tellement le film " l'exorciste ". A ce sujet d'ailleurs, le chef des
exorcistes du Vatican affirme que le Diable est a Rome, " en personne ".
Amicalement
fedydurke

amicalement
fedydurke


Michel Chiron 22/03/2010 23:13


Bonsoir,
     Vous êtes tout excusé.
     Dieu n'a qu'un désir, c'est de se laisser trouver et devenir le compagnon intime de nos vies. Mais c'est vrai qu'aujourd'hui rien dans le monde nous incite à le chercher,
c'est même le contraire, tout est fait pour l'ignorer et pour marginaliser la foi.
     Et nos propres souffrances, nous les mettons souvent  en avant pour rejeter l'idée de l'existence de Dieu.
     Non Dieu n'est pas responsable de tous les malheurs qui assaillent l'humanité. Le diable et ses démons font tout pour entraîner l'homme dans les échecs et dans les
tourments. Et l'homme inconscient s'engage dans la chute.
     Il m'a fallu moi-même passer par ces terribles épreuves pour m'ouvrir les yeux et pour que  je me tourne vers lui. Mais auparavant, j'étais totalement aveugle et
rebelle.
     Puissions nous tous rencontrer le Dieu trinitaire (Père, Fils et Esprit Saint) qui n'a qu'un désir, nous conduire sur le chemin de L'Amour.
     Vous dites ne rien savoir de Dieu. Lisez d'abord les évangiles pour vous imprégner de l'amour de Jésus pour l'humanité. Il a donné sa vie pour chacun de nous. Et prenez un
temps quotidien pour prier (communiquer) avec le Ciel et vous verrez :  Dieu se manifestera dans votre vie et cela changera tout.
     Soyez béni.  Michel